Midland et Probe augmentent leur position de terrain à La Peltrie et donnent une mise à jour des programmes d’exploration dans la bande de Détour

06 octobre 2020

Montréal, le 6 octobre 2020. Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX-V: MD), en partenariat avec Probe Metals Inc. (« Probe »), a le plaisir d’annoncer l’acquisition de 104 nouveaux claims adjacents à l’option La Peltrie et de fournir une mise à jour de ses programmes d’exploration en cours sur l’option La Peltrie et sur les propriétés en coentreprise Gaudet-Fénélon.

Faits saillants :

  • Levé magnétique héliporté de haute définition d’envergure régionale complété
  • Levés géochimiques régionaux complétés d’ici novembre (1 220 échantillons)
  • 42,5 kilomètres de polarisation provoquée (« PP ») complétés sur la propriété en coentreprise
  • 52 kilomètres carrés ajoutés à la propriété sous option La Peltrie
  • Programme de forage prévu au T1 2021

Propriété en coentreprise Gaudet-Fénélon

La propriété en coentreprise Gaudet-Fénélon (50 % Exploration Midland / 50 % Probe Metals) est constituée de 226 claims (125 kilomètres carrés) couvrant une étendue latérale de 35 kilomètres le long du couloir aurifère Lower Detour (« CALD »), et est adjacente à la propriété de Wallbridge Mining (« Wallbridge ») où se trouvent les zones aurifères Fénélon, Tabasco et Reaper. Les faits saillants d’exploration comprennent des résultats de forage historiques allant jusqu’à 11,4 g/t Au sur 0,6 mètre et l’identification de plusieurs anomalies de PP le long de structures magnétiques au sein du CALD. Les travaux d’exploration réalisés à l’été 2020 comprennent un nouveau levé de PP de 42,5 kilomètres couvrant un domaine structural similaire à la zone aurifère Fénélon. Les résultats du levé de PP récemment complété sont attendus sous peu. Un programme d’échantillonnage géochimique à l’échelle de la propriété devrait être réalisé au cours de l’automne, dans le but de prioriser les anomalies de PP et les cibles de forage. Jusqu’à présent, 400 des 520 sites d’échantillonnage géochimique sur la propriété ont été échantillonnés. Des travaux localisés de prospection et de cartographie géologique sont aussi prévus en octobre. Un levé magnétique héliporté de haute définition a été réalisé dans la partie centrale de la propriété, pour un total de 890 kilomètres linéaires, et 1 050 kilomètres linéaires de plus seront survolés en octobre afin de compléter la couverture aéromagnétique des terrains détenus en coentreprise. Un programme de forage est planifié à l’hiver 2021.

Option La Peltrie

La propriété La Peltrie, sous option de Midland, est constituée de 539 claims (292 kilomètres carrés) et couvre, sur plus de 25 kilomètres, une série de failles subsidiaires orientées NO-SE, au sud du CALD d’envergure régionale. La propriété est adjacente à l’est de la propriété de la mine Detour Lake, au sud du bloc principal de la propriété Detour Québec détenue à 100 % par Probe. En septembre, Probe a débuté un programme d’exploration sur l’option La Peltrie, incluant un programme d’échantillonnage géochimique à l’échelle de la propriété ainsi que des travaux de cartographie géologique et de prospection. Jusqu’à présent, 60 échantillons de roches ont été prélevés et 400 des 700 sites d’échantillonnage géochimique sur la propriété ont été échantillonnés. Les équipes de terrain sont à l’œuvre afin de terminer le programme d’ici la fin de l’automne. L’objectif est de mettre en lumière les secteurs d’intérêt sur la propriété, en vue d’un suivi par PP en 2021. De plus, Probe réalisera un levé magnétique héliporté de haute définition sur la propriété au cours du mois d’octobre.

Mise en garde :

Les minéralisations retrouvées à Fénélon et sur les zones Tabasco et Reaper peuvent ne pas être représentatives des minéralisations qui pourraient être identifiées sur les projets de Midland décrits dans ce communiqué.

À propos de Probe

Probe Metals Inc. est une société d’exploration aurifère canadienne qui se consacre à l’acquisition, à l’exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d’Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d’exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d’environ 12 % dans la Société.

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de calibre mondial. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Probe Metals Inc., Wallbridge Mining Company Ltd, BHP Billiton Canada Inc., Mines Agnico Eagle Limitée, Minière Osisko inc., SOQUEM inc., le Fonds d’exploration minière du Nuvavik et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin de bonifier le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour ses actionnaires.
Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon le Règlement 43-101. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :

Gino Roger, Président et Chef de la direction
Tél. : 450 420-5977
Téléc. : 450 420-5978
Courriel : info@midlandexploration.com
Site Web : www.explorationmidland.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Documents