Midland identifie de nouvelles cibles de forage sur son projet Lewis au nord-ouest du gîte Nelligan

11 mai 2021

Montréal, le 11 mai 2021. Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX-V : MD) a le plaisir d’annoncer l’identification de plusieurs nouvelles cibles de forage à la suite des résultats d’un levé géophysique de polarisation provoquée (PP-OreVision) complété cet hiver sur Lewis. Ce levé a été complété dans le secteur de la nouvelle structure aurifère découverte par prospection sur son projet Lewis détenu à 100 % par Midland et situé à environ 60 kilomètres au sud-ouest de la ville de Chapais, en Abitibi, Québec.

Ce nouveau projet, acquis par désignation sur carte en avril 2020, consiste en 172 claims (95 km2) et couvre une position stratégique caractérisé par une flexure régionale à proximité du corridor de déformation de Guercheville-Opawica. Le projet Lewis est situé à environ 60 km au nord-ouest du gîte Nelligan détenu conjointement détenu conjointement par Iamgold Corporation (75 %) et Vanstar Mining Resources (25 %).

Faits saillants :

  • Nouveau système aurifère (Red Giant) à Qtz-Cb-Py sur plus de 9 mètres en rainures
  • Levé géophysique (PP OreVision) de 30 km identifie plusieurs nouvelles cibles prioritaires
  • Début d’un programme de prospection en préparation pour une campagne de forage

Nouvelle structure aurifère : Red Giant

Au cours du mois d’octobre dernier, un programme de décapage mécanique a été complété afin d’évaluer l’indice Red Giant qui avait été découvert à l’été 2020 par prospection dans la partie nord-ouest du projet Lewis, à environ 8 km au nord-est de l’ancienne mine du Lac Shortt. Ces indices avaient retourné plusieurs valeurs aurifères anomales en échantillons choisis avec des valeurs qui variaient entre 0,2 g/t Au et 2,1 g/t Au (voir le communiqué de presse de Midland du 15 octobre 2020).

Le décapage et l’échantillonnage en rainures ont permis de confirmer une nouvelle structure aurifère sur plus de 9 mètres de largeur et sur une distance minimale de 25 mètres latéralement. La zone aurifère, orientée est-ouest, montre une augmentation des teneurs / épaisseurs vers l’ouest et demeure complètement ouverte dans cette direction. La minéralisation en pyrite (3-5%) et les veines de quartz-carbonates sont encaissées dans une volcanite mafique fortement altérée en ankérite et en chlorite. Au total, quatre rainures espacées de 7 à 10 mètres ont été faites sur cette structure sur une distance latérale de 25 mètres. Les meilleures rainures ont rapporté :

  • Rainure #1 : 0,35 g/t Au sur 9,0 mètres (ouvert nord et sud)
  • Rainure #2 : 0,38 g/t Au sur 8,0 mètres (ouvert au sud)

Levé PP identifie de nouvelles cibles de forage

Un levé de polarisation provoquée totalisant environ 30 kilomètres a été complété cet hiver dans les extensions de l’indice Red Giant. Ce levé a identifié plusieurs axes anomaliques dont plusieurs n’ont jamais expliqués à ce jour. Une anomalie particulièrement intéressante a été détectée à environ 250 mètres à l’est de l’indice aurifère Red Giant. Cette anomalie PP consiste en une coïncidence de hausse de résistivité et de hausse de chargeabilité, typique des zones silicifiées et minéralisées silicifiées et potentiellement aurifère.

Un programme de prospection débutera dans les prochaines semaines afin d’évaluer ces nouvelles anomalies PP en préparation pour une première campagne de forage.

La propriété aurifère Lewis est située à environ 60 kilomètres au nord-ouest du gîte de Nelligan qui contient des ressources présumées (Source : Rapport technique Nelligan NI 43-101, 22 octobre 2019, préparé pour Iamgold Corp. et Vanstar Mining Resources). De plus, à environ 10 kilomètres à l’ouest de la propriété Lewis, on retrouve l’ancienne mine du Lac Shortt qui a produit historiquement 2,7 millions de tonnes à une teneur de 4,6 g/t Au (Source : MERN-SIGEOM).

Mises en garde :

L’épaisseur vraie des zones minéralisées intersectées par les rainures n’est pas connue avec les informations à ce jour.

La minéralisation retrouvée aux gîtes d’or Nelligan et Lac Shortt n’est pas nécessairement indicative de la minéralisation qui pourrait se retrouver sur la propriété Lewis de la Société.

Contrôle de la qualité

La conception du programme d’exploration et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’assurance-qualité et de contrôle de la qualité conforme aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’utilisation de standards et de blancs pour chaque 20 échantillons. Les échantillons du projet Lewis ont été analysés par absorption atomique (AA-23) aux laboratoires d’ALS Minerals à Val d’Or au Québec. Tous les échantillons ont également été analysés pour plusieurs éléments par une méthode ICP-AES avec dissolution à quatre acides (ME-ICP61) aux laboratoires ALS de Vancouver (Colombie-Britannique).

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de calibre mondial. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que BHP Canada Inc., Probe Metals Inc., Wallbridge Mining Company Ltd, Mines Agnico Eagle Limitée, Osisko Développement Corp., SOQUEM inc., le Fonds d’exploration minière du Nuvavik et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin de bonifier le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour ses actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson géo., Vice-président Exploration chez Midland et personne qualifiée selon le Règlement 43-101.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site web de Midland ou communiquer avec :
Gino Roger, président et chef de la direction
Tél. : 450 420-5977
Téléc. : 450 420-5978
Courriel : info@midlandexploration.com
Site web : https://www.midlandexploration.com/

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques connus et inconnus et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des résultats escomptés. Ces risques et ces incertitudes comprennent ceux décrits dans les rapports périodiques de Midland, notamment dans le rapport annuel ou dans les documents déposés par Midland de temps à autre auprès des autorités de règlementation en valeurs mobilières.

Documents