Soissons

Localisation Soissons Web Dec 2018 FR

Localisation

  • Le projet Ni-Cu-Co Soissons est localisé à environ 150 kilomètres au sud-est de Kuujjuaq, Québec, et environ 250 kilomètres à l’ouest de le mine Voisey’s Bay, au Labrador.

Propriétés

  • 175 claims couvrant environ 82 kilomètres carrés.

Faits saillants

  • Couvre une série d’indice de Ni-Cu-Co associé avec deux intrusions distinctes de troctolite et de gabbronorite à olivine, de la suite intrusive de Soissons.
  • Des travaux récents de la Commission Géologique du Canada ont daté la troctolite/gabbronorite hôte de Soissons à 1 311±1,1 Ma, un âge proche de la troctolite de Voisey’s Bay (1 332,7±1 Ma), hôte du gisement de Ni-Cu-Co de classe mondiale Voisey’s Bay. Les intrusions de Soissons font donc également partie de la suite plutonique de Nain (1 330 à 1 290 Ma).
  • Une campagne d’exploration antérieure en 2000-2001 a révélé les teneurs en Ni-Cu-Co suivantes, en échantillons choisis :
    • 1,22% Ni, 0,5% Cu, 0,06% Co; 1,03% Ni, 0,47% Cu, 0,05% Co (indice Papavoine);
    • 0,63% Ni, 0,15% Cu, 0,04% Co (indice A14-1W);
    • 0,67% Ni, 0,43% Cu, 0,05% Co (indice A14-1E);
    • 0,30% Ni, 0,29% Cu, 0,03% Co (indice A17-1).
  • Une campagne de forages d’envergure limitée, (9 forages) en 2001 a aussi révélé les teneurs suivantes :
    • 1,07% Ni, 0,23% Cu, 0,09% Co / 0,75m; 0,55% Ni, 0,43% Cu, 0,03% Co / 1,7m (Papavoine);
    • 0,57% Ni, 0,29% Cu, 0,03% Co / 1,0m (Papavoine Ouest);
    • De larges intervalles de sulfures disséminés (dizaines de mètres) avec des teneurs entre 0,1 et 0,2% Ni.
  • Des anomalies inexpliquées et non-testées de géophysique en forage, de type « off-hole », ont été identifiées par l’examen des travaux antérieurs, latéralement à ces zones de sulfures disséminés.
  • Les teneurs recalculées à 100% sulfures pour les indices de Soissons se concentrent autour de 3-4% Ni et 2-3% Cu, similaire à celles de la zone Discovery Hill à Voisey’s Bay.
  • La minéralisation à Soissons se présente en des sulfures disséminés ou en amas dans des troctolites, gabbronites, dans des brèches magmatiques de base contenant des paragneiss partiellement assimilés, et dans les gneiss sous-jacents.
  • Les brèches magmatiques de base minéralisées indiquent un environnement magmatique très dynamique, une caractéristique très favorable pour les gisements de Ni-Cu-Co – augmentation des teneurs en Ni-Cu-Co par contact avec beaucoup de magma silicaté.

Partenariat

  • 100% Midland
  • Disponible pour une entente d’option.